Approche du coaching

Le coaching est pour moi un processus d’accompagnement privilégié qui permet d’identifier et de mettre en oeuvre des « stratégies de réussite » en vue de l’atteinte d’un objectif.

Pour qu’il y ait coaching il faut donc qu’il y ait une demande, une situation désirée, une problématique à régler… un désir de changement.Le lien collaboratif qui s’établit entre le coach et son client devient le socle de ce travail de changement.

On dit souvent en coaching que la solution vient du client, qu’elle est endogène. Elle ne vient certes pas du coach seul comme dans une relation de conseil, mais elle ne vient pas non plus du client seul. En réalité, elle émane d’une troisième entité qui est le binôme que forment le client et le coach dans leur rapport collaboratif.

QUELQUES REPERES RELATIFS AU COACHING…

D’où vient le coaching?

C’est aux Etats-unis dans le monde du théâtre et du cinéma qu’apparait au début des années 60 le terme de coach ; celui qui fait répéter un rôle. Mais c’est à Timoty Gallwey, spécialiste du tennis et du golf qu’on doit d’avoir jeté en 1974 les bases du coaching tel que nous le concevons aujourd’hui auprès des particuliers et des entreprises.

Pour libérer le potentiel des joueurs, il travaille alors autour des notions de connaissance de soi, de gestion des émotions, de responsabilité… et s’appuie également sur un principe nouveau “l’adversaire qu’on porte en soi”. Les performances des joueurs qu’il accompagne à l’époque connaissent rapidement des progrès spectaculaires…

Coaching et éthique.

La pratique du coaching est encadrée par un certain nombre de codes de déontologie. Ces codes sont l’expression d’une réflexion éthique sur le métier. Ils mettent notamment en avant des notions d’intégrité, de professionnalisme et de liberté du client…

Coaching et écoute.

Dans une relation d’accompagnement le travail d’écoute est primordial. Mais saviez-vous que dans une communication seulement 7% du message que nous recevons passe par les mots, 38% par le para-verbal (le ton ,le débit de la voix…) et 55% par le non verbal (les geste, les postures…)?

Qu’est ce que l’empathie dans la relation de coaching?

Dans le coaching, l’empathie du coach pour son client correspond à un véritable “déplacement” de son point du vue pour comprendre en profondeur ce que le client vit, traverse et ressent sans pour autant le ressentir lui même. La relation empathique exclue bien sûr tout jugement. C’est un élément essentiel du rapport collaboratif inhérent au coaching.

L’objectif dans le coaching

Le processus de coaching s’appuie au départ sur une demande explicite. L’enjeu pour le coach et son client est ensuite de faire évoluer cette demande en un objectif formulable en termes concrets et pragmatiques. La construction de l’objectif passe généralement par l’exploration d’une situation présente et d’une situation voulue par le client. La formulation de l’objectif est le premier pas vers le changement, l’amorçe du mouvement… C’est une étape fondamentale du coaching.

 

Publicités